Citae obtient son accréditation COFRAC Maritime - Citae
Fermer le menu
Retour en haut de page
Citae obtient son accréditation COFRAC Maritime

Citae obtient son accréditation COFRAC Maritime

29 avril 2021
En 2021, l'équipe Citae à travers sa marque NAVALCheck est fière d'avoir obtenu son accréditation Cofrac portant sur les activités d'inspections relatives à la prévention des risques liés à l'amiante et à la présence de matières dangereuses à bord des navires, selon la norme NF ISO/CEI 17020 : 2012. Accréditation Cofrac Inspection, n°3-1683, liste des implantations et portée disponibles sous www.cofrac.fr

 

Marque de Citae créée en 2019, NAVALCheck réalise depuis 2 ans des prestations d’inspection IHM (Inventaire des Matières Dangereuses) à bord de navires, avec une spécialisation dans le Yachting.

Le COVID-19 a eu un impact majeur sur ces activités, et sur le calendrier de réalisation de l’audit par le Cofrac, malgré tout, l’équipe a su faire preuve de pugnacité.

 

Les acteurs de NAVALCheck nous en disent plus sur ses missions et ses ambitions.

 

Sur quels marchés se positionne NAVALCheck ?

Depuis sa certification « HazMat Expert » obtenue en 2019 auprès de la Lloyd’s Register, société de classification maritime anglaise, NAVALCheck a déjà réalisé des dizaines d’IHM. Plus récemment, l’équipe a également été certifiée par RINA, une société de classification maritime Italienne, ce qui lui permet de couvrir une plus large flotte. Nous avons également un rôle de fournisseur de prestations auprès de ces deux organismes.

 

Pour mémoire, ces IHM sont obligatoires pour tout navire de plus de 500 GT souhaitant accoster dans un port de l’Union Européenne, quel que soit son pavillon (réglementation Européenne).

L’IHM est un inventaire permanent des matériaux d’un navire destiné à garantir une sécurité, une meilleure gestion des risques et un recyclage plus écologique des navires. Il est à ce jour considéré comme la meilleure norme des pratiques à bord.

L’obtention de notre accréditation Cofrac amiante & IHM à bord des navires confirme notre expertise dans le domaine des IHM et va également nous permettre de réaliser des DTA (Dossier Technique Amiante), obligatoire pour les armateurs de navires battant pavillon français (réglementation Française).

 

Combien de temps sont valables ces certifications et cette accréditation ?

Nos certifications LR et RINA ont une durée de validité de 3 ans. L’accréditation COFRAC est quant à elle valable 4 ans, mais une surveillance est réalisée tous les ans. La prochaine se déroulera en décembre 2021.

 

Combien d’autres entreprises réalisent ces prestations en France ?

En France, 6 organismes sont accrédités DTA et IHM, dont Citae / NAVALCheck. Toutefois, nous sommes les seuls en France à cumuler cette accréditation et les certifications « HazMat Expert » de la Lloyd’s Register et RINA.

 

« L’obtention de cette accréditation est un gage de qualité et une reconnaissance pour l’ensemble du travail réalisé par l’équipe de NAVALCheck. Elle vient compléter deux certifications qui nous positionnaient déjà comme un expert reconnu pour la réalisation des IHM sur la scène Européenne. Le marché qui s’offre à nous est très vaste, j’ai toute confiance en l’équipe pour développer ces nouvelles activités. »
Cedric GILBIN, Directeur des Opérations Citae

 

« Les navires en maintenance ou en travaux dans un chantier naval ou un port français sont désormais amenés à réaliser un repérage amiante avant travaux afin de réduire les risques liés à l’exposition d’amiante. Ce diagnostic constitue un nouveau marché pour NAVALCheck et la prochaine étape d’accréditation de nos compétences. De même, NAVALCheck a pour ambition de se développer sur le marché, jusqu’alors peu sollicité, des navires de commerces (porte-conteneurs, tankers, vraquiers…) et de passagers (navires de croisières). »
Wilfrid BLANDAMOUR, Responsable Technique NAVALCheck

 

« Suite à l’obtention de son accréditation Cofrac, l’équipe a aujourd’hui la volonté de développer son portefeuille client autour du large marché des armateurs, des entreprises de démantèlement, mais également des croisiéristes. Nous souhaitons en parallèle nous faire certifier par d’autres sociétés de classification telles que DNV GL et renforcer notre présence au sein du Cluster Maritime Français. L’ensemble de l’équipe, motivée par de premiers succès est déterminée à faire décoller l’activité. »
Marie LECUYER, Responsable d’Activité NAVALCheck